FrançaisEnglish

Alfredo Rodriguez

  Le pianiste révélé par Quincy Jones, allie dans son troisième opus « Tocororo » musicalité et énergie, tout en s’ouvrant aux musiques du monde. Le Tocororo est un oiseau qui meurt de tristesse s’il est enfermé. Il reflète non seulement le désir mais la nécessité de liberté. Tout comme l’oiseau national de Cuba, Alfredo Rodriguez poursuit sa quête de liberté et de diversité culturelle en invitant sur cet album des artistes comme Richard Bona, Ibrahim Maalouf, le duo Ibeyi, Antonio Lizana. En culminant les voix de la sorte, le pianiste cubain nous offre un véritable kaléidoscope culturel. S’inspirant de Jean Sébastien Bach, d’Eliseo Grenet ou Astor Piazzolla, le musicien repousse toujours plus loin les frontières de sa musique en conservant ses racines cubaines.

www.alfredomusic.com
Agenda Alfredo Rodriguez
« Notre homme sera l’une des nouvelles stars montantes présentées par Quincy Jones, son fan N°1  » Jazz Magazine Lire l’article
« La rencontre avec Quincy Jones en 2006 est l’autre moment décisif dans la trajectoire artistique du jeune pianiste » Jazz News Lire l’article
« Croisement de folies rythmiques, d’envolées évocatrices de la 1ère période de Miles Davis et d’une belle énergie pianistique » Le Monde Lire l’article


Line-up

Alfredo Rodriguez, piano Reinier Elizarde Ruano, contrebasse Michael Olivera, batterie


Discographie sélective

Tocororo [Mack Avenue Records – 2016]
The Invasion Parade [2014]
Sound of Space [2013]


  /